du domaine des Chojnacki

du domaine des Chojnacki Whippet

Whippet

Notre élevage

Notre élevage

"On passe souvent de l'amour à l'ambition, mais on ne revient guère de l'ambition à l'amour ..."

(La  Rochefoucauld)



"Elevage Sélectionné"

par la Centrale Canine et le  Club Français du Whippet de 2009 à 2018

-----------------------------------------------------------------


4 fois Vainqueur du Challenge Duconte

(en 2009 - 2012 -2015 - 2018)

2 fois Second du Challenge de Lhotellerie

(en 2009 et en 2015)

( 2009 : pour les années 2006 / 2007 / 2008

2012 : pour les années 2009  /2010 / 2011

    2015 : pour les années  2012 / 2013 / 2014

2018 : pour les années 2015 / 2016 / 2017) 

Quelques précisions sur notre élevage :

  ♦  Malgré la présence parmi nous d’un couple de poitevins et de trois Border Collies, nous n’élevons qu’une seule race : le whippet

 ♦  La couleur de robe " bleu" ( et seulement cette couleur ) peut occasionner l’apparition d’une grave maladie de peau (l’alopécie des robes diluées).

A ce jour aucun test, aucun moyen de dépistage ne permettent de savoir si les parents ou le  chiot déclareront éventuellement, un jour,  la maladie.

L’acquisition d’un chiot de couleur bleu relève donc  de la roulette russe…..Le pronostic vital du chien n’est pas engagé ; aucun chien ne mourra directement de cette maladie. Ce n’est qu’une «  maladie esthétique » certes mais tout de même avec de graves conséquences ...

Des thèses vétérinaires sont très explicites à ce sujet; de nombreux articles sont consacrés à cette maladie.

Certains clubs de races ont par ailleurs adopté une solution radicale : interdire les robes de cette couleur dans leur standard, ce problème n'étant pas spécifique au whippet.


VOLONTAIREMENT DONC, PAS DE CHIOTS BLEUS CHEZ NOUS.

 
 ♦  Tous nos whippets  sont  identifiés par tests ADN.

Chaque chiot quitte la maison accompagné de ses test ADN et filiation - garantie de l'authenticité des lignées.

♦  De plus depuis 2017, tous nos géniteurs sont testés pour la myostatine. 

La myostatine est une protéine contrôlant le développement musculaire; elle est codé par deux gênes. Une mutation de ces gênes entraine une hypermusculation et de graves problèmes de santé particulièrement au niveau cardiaque.




♦  Ce n'est pas le prix d'un chiot qui détermine la qualité de celui ci. Bien des facteurs entrent en ligne de compte pour "réussir" un chiot !

L'élevage n'est pas notre source de revenus première; nous élevons par passion, pour permettre à chacun de connaitre la race, d'avoir le bonheur de vivre avec un whippet. Pour nous ce n'est pas un "commerce" mais la possibilité de faire de belles rencontres.... Et c'est très exactement ce qui se passe depuis beaucoup d'années maintenant.


 

N'oubliez pas :

l'achat d'un chiot ne doit pas être un acte  impulsif mais un acte réfléchi qui vous engagera pour de longues années.

Vivre avec un whippet est merveilleux.

L'éducation d'un chiot est une extraordinaire expérience qui demande du temps, de la patience, de l'indulgence, de l'imagination, parfois quelques sacrifices  mais surtout, beaucoup, beaucoup, beaucoup  d'amour..... C'est l'école de l'altruisme.

Durant ces premiers mois, se tissent ces liens indéfectibles qui vous uniront, la vie durant, à votre  whippet.

Nos chiots  partent de la maison vers l'âge de dix semaines; ils sont alors à jour de leurs vaccins et vermifuges, en possession de leur passeport, de leur certificat vétérinaire de bonne santé, de leurs tests ADN et filiation, d'une fiche que nous espérons la plus complète possible contenant des renseignements pour  vous accompagner lors de l'arrivée et des premiers mois de vie de votre chiot à vos côtés.

L'apprentissage de la propreté intérieur / extérieur est généralement acquis.

Nos chiots sont élevés dans la maison, familiarisés aux bruits (aspirateur, télévision etc), sont en contact quotidien avec tous nos autres chiens grâce à leur parc mitoyen de celui des adultes.

Nous recherchons avant tout des propriétaires qui sauront comprendre, aimer, choyer leur petit compagnon; nous apprécions de rester en contact avec eux s'ils le désirent et sommes toujours disponibles en cas de question particulière.

Merci de visiter notre site, d'apprécier nos whippets. Nous restons à votre entière disposition pour tout renseignement concernant la race, nos chiots et leur éducation.

N'hésitez pas à nous contacter.

Michèle Chonac  

Domaine des Chojnacki

Textes et photos tous droits réservés.


 

CHALLENGE DUCONTE 2018 .....

Le 15 mai dernier je recevais un mail du Président du Club Français du Whippet me proposant un "cadeau" pour la victoire à l'un des challenges du club ... pour cela je devais fournir des photos des Chojnacki accompagné d'un article ... Aujourd'hui c'est chose faite. Je remercie tout particulièrement Pascal Pellen le Président ainsi que tout le Comité pour cette initiative et pour la vidéo accompagnante.

Merci pour ce beau souvenir ...


Les « Whippets des Chojnacki » naissent officiellement le 15 aout 1975 ... plus de 40 années de passion, de doutes, de remises en question, de hauts et de bas, de moments de grande joie et aussi parfois d’immense tristesse !

J’ai toujours pensé – et pense encore plus que jamais - que l’élevage est l’école du respect, de la patience, de la modestie; c’est un escalier dont on monte une marche après l’autre et surtout sans jamais oublier que des éleveurs ont travaillé avant nous pour nous laisser un héritage qu’à notre tour nous transmettrons à d’autres; un éleveur n’est rien d’autre, en fait, qu’ un maillon d’une chaine.

C’est en 1976 que naissaient les premiers « Chojnacki » et parmi eux, celle qui sera deux ans plus tard la première championne de l’élevage ! C’était au championnat de France de beauté …

Excellent début …. mais personnellement j’ai très rapidement compris que ce n’était pas suffisant, que le whippet était « plus » et j’ai vite intégré qu’il me fallait aussi travailler avec les lignées plus « sportives » si je voulais me rapprocher de la perfection (si tenté que cela soit possible, il faut bien se donner un but !) : un whippet élégant et puissant. « Soyons réaliste, exigeons l’impossible ! » (Che Guevara) quelle belle expression, si vraie !

De plus le travail, quel qu’il soit -  et ceci est valable pour toutes les races -  est LE garant de l’équilibre du chien … « Une tête bien faite dans un corps bien fait » ! … donc pour moi indispensable.

Ce sera mon fil conducteur et le reste encore maintenant tout en concédant qu’il devient de plus en plus difficile de concilier ces paramètres.

Monsieur Charles Duconte, Président du Club Français du Whippet, me demanda d’organiser la première « Exposition Nationale d’ Elevage » en 1978 puis dans les années 80, suite à sa proposition j’ai effectué mon cursus pour devenir juge national puis international pour les whippets (puis pour les autres races du 10ème groupe).

A partir des années 2000 j’ai pu avoir l’organisation familiale qui me permettait de me consacrer encore plus à mon élevage ; je n’ai pas hésité et les résultats dépassèrent largement tout ce que j’aurai pu imaginer.

Quelques évènements ont vraiment marqué ma vie d’éleveuse :

• Produire dans une même portée, deux sœurs qui seront toutes les deux championnes de France de Beauté, puis le fils et la fille de l’une d’elles seront tous deux Champions de France de Beauté ET de coursing (résultat jamais réitéré à ma connaissance).

• Produire un mâle au palmarès plus que complet : Meilleur whippet de travail à la N.E. - Meilleur chien de Travail au Concours Général du Salon de l’Agriculture lors de la finale ET Champion d’Europe de coursing (résultat à ce jour jamais réitéré).

• Produire un lot reproducteur Vainqueur au Salon de l’agriculture, grand moment pour tout éleveur …

• Produire un mâle Vice Champion du monde (show)

Je ne pourrai citer tous les champions « Chojnacki » obtenu dans les trois disciplines (beauté – coursing – racing ).

En fait chaque podium du Concours Général au salon de l’Agriculture (4 fois 1er prix, 4 fois 2ème prix, 2 fois 3ème), chaque titre de champion remporté en France ou à l’étranger (de coursing - une vingtaine - ou en exposition) sont tous des souvenirs extraordinaires.

Toutes ces victoires nous ont permis d’être détenteur du trophée Duconte depuis 2006. Nonobstant, il ne faut pas oublier que « les Chojnacki » ont également été classés deux fois second du trophée de Lhotellerie (trophée comptabilisant, eux, les résultats en expositions) entre 2006 et 2014.

Le trophée qui nous a été remis lors de la dernière Nationale d’Elevage revient entièrement à « mes » propriétaires qui participent régulièrement aux épreuves n’ayant plus le temps (ni la motivation - il faut bien l’avouer) pour entrainer et préparer au mieux des chiens. C’est pourquoi je suis si fière que tous aient pris le relais ! Je ne peux que les remercier du fond du cœur. Bravo à eux.

Avec le recul je me dis que je suis extraordinairement chanceuse en ayant tout au long de ces années rencontré les bons éleveurs au bon moment, vraiment connaisseurs de la race qui m’ont beaucoup appris grâce à leurs conseils et qui m’ont confié les bons chiens pour continuer, pour progresser, enfin les bons propriétaires à qui je pouvais confier mes whippets. Cela a été une chance extraordinaire.

Mais ma première et peut être plus grande chance fut de vivre une enfance entourée des chiens qui partageaient notre vie de famille et d’avoir eu des Parents qui m’ont inculqué l’amour et le respect dus aux animaux.

Ma « boite à images » est plus que bien remplie avec tant de merveilleux souvenirs. Je souhaite à chacun d’avoir la même chance.

Aujourd’hui, les « Chojnacki » ont fait souche en Italie, Espagne, Suisse, Hongrie, Belgique, Canada, Antilles et U.S.A.

Que demander de plus ?

Pouvoir élever encore quelques années, cela me passionne; ce sont des moments de grâce, d’une immense complicité par exemple, entre la future maman et moi-même; voir grandir et évoluer ces petits bouts est une joie de chaque instant.

Dans la plus grande tranquillité, dans la plus grande sérénité (je n’ai jamais recherché ni la lumière ni les honneurs), loin de tout tumulte je partage avec mes whippets des moments inoubliables et ma plus belle de toutes les récompenses, reconnaissances possibles, je la trouve dans leurs yeux quand nos regards se croisent.

L’avenir ce sont les jeunes femelles présentes lors de la dernière Nationale d’Elevage ; les premiers résultats sont encourageants … En attendant quelques futures sorties en expositions classe adultes (absence totale d’envie d’avaler les kilomètres pour exposer chaque weekend !), elles grandissent, en totale liberté, sans contrainte, protégées, entourées de leurs copains « seniors », car mon autre passion dans la vie ce sont les vieux chiens, les laissés-pour-compte, sans pedigree, les oubliés, les cabossés de la vie qui, de plus, m’ont permis de rencontrer des personnes tout à fait exceptionnelles par leur engagement, et dont l’investissement, le dévouement sans compter et l’ amour des animaux forcent mon respect et mon admiration…. La barre est fixée très haute !

Conclusion : les chiens ne sont pas prêts de quitter ma vie ; ils en sont même le moteur, et me donnent la force de continuer. L’élevage, monter des pedigrees, chercher les bons mariages me passionne et me passionnera encore un moment je le crains, en restant consciente que le monde canin évolue, change, comme tant d’autres choses….

Et je n’oublierai jamais que pour vivre heureux, il vaut mieux vivre caché. Néanmoins je suis toujours ravie de recevoir les amateurs whippets dans ce que mes proches ont gentiment surnommé « la planète Chonac ».

Michèle Chonac

« LETTRE D'UNE MAMAN CHIEN AUX FUTURS MAÎTRES DE SON BÉBÉ.



Je suis la maman du bébé que tu serres dans tes bras comme si c’était toi qui l’avais mis au monde. D’un côté, je vois que tu ne lui veux que du bien, mais fais attention s’il te plaît ! Il n’a pas l’habitude d’être porté aussi haut !

Oui ! Il tremble ! Non il n’a pas froid ! Il ne te connaît pas... Tu sais, mon bébé a déjà des sentiments ! Il n’a connu à présent que moi, ses frères, et nos maîtres, alors forcément, il ne comprend pas tout ! Il ne comprend déjà pas pourquoi tu colles ton nez sur sa truffe ! Nous nous disons bonjour en nous reniflant le derrière, nous !!! Mais je lui ai dit que ce jour arriverait et je l’ai préparé ! Regarde... il te lèche déjà !

Non !! Il ne t’a pas choisie ! Il est comme ça... il ne connaît pas autre chose que l’amour !

Non, je ne suis pas triste que tu le prennes avec toi ! Je veux juste que tu le respectes déjà...

Tu poses plein de questions sur lui ! Est-il propre ? Est-il sage ? Les enfants humains sont-ils parfaits si tôt ?

Pourquoi mon bébé devrait l’être et pas le tien ?

Connaît-il la laisse ? Non ! Et si tu veux être complice avec lui, il va falloir que ça soit toi qui le lui apprennes ! Pas demain ! Il ne te connaît pas ! Pourquoi devrait-il te suivre ?

Tu ne sais pas comment faire ?

Lui non plus !

Tu vas partir dans ta maison avec mon bébé. S’il te plaît, comprends donc qu’il ne soit pas parfait ! Il va pleurer parce qu’il va se retrouver tout seul ce soir, et il ne connaît ni toi, ni ton chez toi !

Il fera pipi et caca sûrement pas là ou tu voudras.

Si les premiers jours seront compliqués pour toi, qui l’as choisi, dis-toi que pour mon bébé, c’est un chamboulement aussi. Prends soin de lui, comprends un peu ce qu’il vit.

Ne laisse pas tes enfants le chicaner ou l’étouffer de tout leur amour. Laisse-le arriver, prendre ses marques et comprendre que c’est sa maison !

Il nous oubliera vite moi et sa fratrie. Il n’aura d’yeux que pour toi. Mais sois patient !

Il te suivra partout et tu devras lui apprendre à rester seul aussi, sinon... il pleurera. Il n’aura pas conscience qu’il gênera ta voisine et d’ailleurs le vrai drame, c’est que tu ne seras pas là !!!

Peut-être mordillera-t-il tes chaussures, les meubles, tes tapis ou tes mains. Mon bébé n’a pas de mains pour toucher à tout! Il touche avec sa bouche... le tiens faisait comment ?

Mon bébé pourra peut-être manger ta tapisserie, moi j’ai vu un petit garçon humain dessiner sur un placard !!!

Mais... mon bébé va grandir plus vite que le tien !

Il deviendra ado ! Oui ! Chez nous aussi nous devenons ados ! Il voudra être le chef et retombera en enfance... et toi, tu vas te tirer les cheveux !!! Mais s’il te plaît, montre lui que tu n’es pas d’accord, garde ton sang-froid, et n’oublie pas que l’adolescence ne dure qu’un temps !

Et puis il deviendra adulte, et là, il sera ce chien dont tu as rêvé ... SI tu l’as bien éduqué ! S’il tire en laisse, par exemple, c’est parce que tu l’as laissé tirer !! S’il saute sur ton canapé plein de boue, en rentrant de la balade... c’est parce que dès le premier jour, tu l’as pris sur tes genoux pour regarder la télé ! S’il mange tes jolis talons tout neufs, c’est parce que tu lui as donné une vieille pantoufle un jour ! Moi-même, je n’ai jamais vraiment compris la différence entre vieille pantoufle et talons Louboutins.

Maintenant que tu pars avec lui, à la porte de l’élevage, commence ton travail ! S’il te plaît, fais-le, pour son bien être et le tien, ou laisse le moi.

Si tu pars avec lui, tu dois le garder toute sa vie et prendre soin de lui ! Si toi tu as une vie à côté, lui, il n’aura que toi... parce que TOI, tu seras toute sa vie !

Ou alors, laisse le moi...

Mon bébé n’est pas un caprice, ni un jouet, .....Ni un cadeau... c’est vrai ! Mon bébé est un être vivant, avec des sentiments. Capable du pire, comme du meilleur, et si tu suis mes conseils, et si tu tiens tes promesses... alors tu pleureras toutes les larmes de ton cœur a son dernier jour, tu ressentiras un énorme vide, et tu diras que ton chien, ton meilleur ami, TON bébé était ... PARFAIT! " »



(texte trouvé sur la toile - je n'en connais pas l'auteur malheureusement)